En ville,
Dans l´anonymat
Je cherche ma fonctionnalité
En fonction de mon état
Ici, je tourne en rond
Déracinée  j´erre comme des réflections
De lumière, en éclair
Cette nostalgie me coupe l´air
Elle me fait chercher des raisons qui me mentent
Prête à mettre mes illusions en vente
Je me perds et je coule
Je n´épouse pas le moule
J´aspire à exister
Mais l´onde de la cité
Tord mon corps et mon âme
Je sens ma peau qui fâne

Toi Metropolis
Tu es la cite sur laquelle mes rêves glissent
Metropolis tu es la cite sur laquelle mes rêves glissent

Paris
Guide mes pas
Le plan est simple mon chemin n´est pas droit
Ici je suis vagabonde
Ici les tentations sont profondes
Dans le néant
Où je tombe
Là où le silence gronde
Portée par mon enfer
De quoi pourrais-je être fière
Dans ce vacarme sans fond
Je ne vois meme plus les ponts
Seule du haut d´un toit
J´attend,  j´attend
Que Paris me parle tout bas

Toi Metropolis
Tu es la cite sur laquelle mes rêves glissent
Metropolis tu es la cite sur laquelle mes rêves glissent

Je rêve d´une porte ouverte
Je veux mettre un visage sur cette silhouette
Qui  m´endore
Sans effort alors que la nuit ici
M´enroule dans l´insomnie
Parfois je retrouve sur moi
Des traces que je ne reconnais pas
Car l´humeur qui me saisit
Depend toujours de la quantité de vie
Qu´on m´adresse en caresse

Même quand on ne me touche pas
Je me love dans l´aura qui brille
Sur ma ville
Et sèche les larmes le long de mes cils

Toi Metropolis
Tu es la cite sur laquelle mes rêves glissent
Metropolis tu es la cite sur laquelle mes rêves glissent